Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
vis-herbarum-com.over-blog.com

vis-herbarum-com.over-blog.com

plantes médicinales, vertus, histoire, cuisine

RECOLTE DE SEVE DE BOULEAU

Une cure de 5 litres... un verre environ 20cl.jour, à jeun

Sève de bouleau : bienfaits sur l'organisme

La composition de la sève dépend beaucoup des terrains sur lesquels ont grandi les bouleaux. Ainsi, plus les terrains sont riches en oligo-éléments et minéraux, plus la sève en contient naturellement. Parmi les composants les plus fréquents, on retrouve :

  • le bétuloside et le monotropitoside, molécules végétales agissant de manière bénéfique sur le cœur et le corps ;
  • des acides de fruits, bons pour la peau et antioxydants (ralentissement du vieillissement des cellules) ;
  • des acides aminés comme l'acide chlorogénique, qui favorise :
    • l'absorption des glucides ;
    • la bonne gestion des graisses par l'organisme.

 

La sève de bouleau est également très riche en :

  • calcium, qui renforce les dents et les os ;
  • potassium, qui favorise l'équilibre cardiaque et la circulation sanguine ;
  • magnésium, réputé pour combattre la fatigue ;
  • vitamine C, tonifiante et antioxydante ;
  • autres antioxydants, qui :
    • stimulent la croissance des cellules du derme et de l'épiderme ;
    • retardent, de ce fait, le vieillissement ;
  • silicium, qui :
    • agit sur les douleurs articulaires ;
    • prévient l'ostéoporose ;
  • bétuline, qui :
    • améliore la résistance de l'insuline ;
    • réduit les risques de rigidification des artères ;
    • élimine la graisse dans le sang ;
  • quercetine, un flavonoïde qui renforce les vaisseaux sanguins, diminue la tension artérielle et combat la rétention d'eau

Bon à savoir : la sève de bouleau est très souvent utilisée en phytothérapie pour ses vertus dépuratives, amaigrissantes et reminéralisantes.

Sève de bouleau et maladies

En plus de ses bienfaits sur l'être humain en bonne santé, la sève de bouleau peut être recommandée en complément de traitements contre :

  • l'anémie ;
  • le cancer ;
  • la tuberculose ;
  • les calculs rénaux ;
  • la goutte ;
  • l'arthrose ;
  • les rhumatismes ;
  • le rhume ;
  • certaines maladies de peaux, comme l'eczéma sec.

Au sortir de l’hiver, la sève se met en circulation dans les arbres, montant de leurs racines et radicelles jusqu’au sommet de l’arbre pour aller le nourrir. Cette sève montante – ou brute – est comestible et parfois dotée de nombreux bienfaits, particulièrement la sève du bouleau.

Cette fiche pratique vous explique comment récolter et utiliser la sève de bouleau.

 la sève ou eau de bouleau qui fournit les propriétés les plus intéressantes et c'est principalement l'eau de bouleau qui est récoltée depuis des temps immémoriaux en Europe du Nord, et parfois en France

 

Bien choisir le moment qui correspond au tout début du printemps avant que les bourgeons n'apparaissent. Percer le bouchon de liège de la bouteille en verre avec la mèche dune 7/8mm et y insérer le tube en plastique. Faire un trou dans le tronc de l'arbre (diamètre supérieur à 30cm) à environ 1 mètre du sol, et percer sur 3 cm de profondeur environ.

  • En quelques heures votre bouteille sera remplie d'une eau limpide.
  • Renouvelez l’opération plusieurs jours de suite sur le même arbre, sans toutefois récolter plus de 20 litres au total, afin de ne pas affaiblir l’arbre.
  • Rebouchez le trou percé dans l’arbre : avec le cutter, taillez un « bouchon » dans un morceau de branchette de diamètre équivalent à celui du trou. Fermez le trou à l'aide de ce bouchon.

En procédant ainsi, vous ne causerez absolument aucun dommage à l'arbre et pourrez renouveler votre récolte l'année suivante, en perçant à un autre endroit.

Note : si vous voulez temporairement stopper l'écoulement de sève, il vous suffit de mettre le « bouchon » de branchette et de l'enlever ensuite quand vous voudrez.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

chantal castro/ Printemps 37 23/03/2017 17:12

J'ai bien aimé de cours sur la récolte de l'eau de bouleau ...cela semble facile !!
Bises à vous
Chantal